De Kep à Phnom Penh - Voyage au Cambodge : Balade chez les Khmers

Aujourd'hui nous allons fermer la boucle en retournant dans la capitale du Cambodge. Mais avant cela nous avons quelques stops programmés. Après deux heures de route, nous arrivons dans la petite ville de Takeo. A l'Ouest de cette localité, une infinité de canaux divisent la campagne jusqu'à la frontière avec le Vietnam. A la saison sèche, ces canaux sont des voies de navigations pour aller d'un point à un autre. Pendant la saison des pluies, l'intégralité de cette zone est sous l'eau, rendant toute possibilité de culture interdite. C'est donc pendant la saison sèche que les paysans font pousser le riz, ce qui rend le paysage d'un  vert magnifique. Nous devons nous rendre au temple de Phnom Da, situé à quelques 25 kilomètres de Takeo. Pour ce faire, notre guide loue un petit bateau à fond plat mais avec un moteur assez puissant pour nous mener à bon port en moins de 45 minutes. Sur la seule colline des environs, le temple de Phnom Da domine toute la plaine. En lui-même ce temple ne présente pas d'intérêt majeur, datant du XIème siècle, cette tour en grès et brique a certainement pris la place d'un temple beaucoup plus vieux. Mais c'est dans ce temple que furent découvertes quelques une des statues les plus grandioses de l'art préangkorien, et qui sont maintenant au musée national.     A quelques centaines de mètres de ce lieu, se trouve un autre temple : l'Ashram Maha Rosei. Datant du VIIème siècle, la conception architecturale de ce temple est unique. Un petit groupe d'enfant nous accompagne durant ces visites. Cela est très émouvant, ils nous offrent des fleurs, ramassent des graines de flamboyant, nous tiennent la main, ... et ceci sans aucune arrière pensée mercantile. Nous rentrons ensuite à Takeo avec notre petit bateau qui file sur les eaux calmes. Avant la capitale nous faisons un autre stop à Phnom Chisor. En pleine chaleur, nous gravissons les centaines de marches qui conduisent à un ensemble de temples, certains récents et un autre qui date du XIème. La vue sur les rizières est grandiose et les ruines du vieux temple sont pleines de charme. Deux moines surveillent un autel dédié à Shiva, et pour cela ils se sont aménagés une sorte de camp confortable au milieu des ruines.     Il reste quelques dizaines de kilomètres pour arriver à Phnom Penh. Mais comme nous arrivons dans la banlieue vers 17 heures ... c'est l'heure de sortie des bureaux et des usines ... et nous subissons notre premier bouchon depuis le départ de notre périple. Il nous faudra beaucoup de patience pour gagner notre hôtel de ce soir, " The 252 ", qui, comme son nom l'indique, se trouve dans la rue 252 ! Un endroit plein de charme tenu par deux français qui vivent au Cambodge depuis longtemps. Dans la soirée nous irons goûter aux douceurs des nuits de Phnom Penh, en allant boire un verre sur le toit terrasse de l'hôtel Amanjaya qui domine le quai Sisowath.