De Ha Giang à Dong Van - Trek au Vietnam, les minorités du Nord

Si la ville de Ha Giang, située à 350 km de Hanoï est facilement accessible en véhicule, les 150 km qui mènent à Dong Van se faufilent, par une route étroite, à travers vallées et montagnes. Dès que nous quittons Ha Giang,  nous dépassons rarement les 30km/heure. Après avoir longé une rivière, nous partons à l'assaut d'une première colline et les paysages changent, nous sommes entourés de montagnes et de forêts de pins. Peu avant Yen Minh, un arrêt nous permet de rejoindre un belvédère d'où nous dominons toute la vallée qui entoure Yen Minh. Yen Minh - Vietnam Nous sommes dimanche, jour de marché. Comme partout les différentes ethnies profitent de ce jour pour venir vendre leur production et s'approvisionner. Le marché de Yen Minh permet un premier contact avec ses populations colorées. Je suis le seul étranger et les gens semblent un peu surpris de me voir au milieu de ces étals où l'on trouve de tout, du cochon  aux vêtements en passant par de la canne à sucre. Marché de Yen Minh - Vietnam Marché de Yen Minh - Vietnam Minorité Yao - Vietnam Minorité Yao - Vietnam Un petit détour nous permet la visite du " château " du dernier souverain hmong qui céda son royaume aux autorités révolutionnaires. Il est construit sur le modèle du " yamen " chinois, dans une enceinte, avec un patio intérieur. Entre la nombreuse famille du roi, les serviteurs, et la garnison, plus de 100 personnes vivaient à l'intérieur de la forteresse. Palais du dernier souverain Hmong - Vietnam Palais du dernier souverain Hmong - Vietnam Après Yen Minh, les paysages deviennent spectaculaires, nous pénétrons dans la région surnommée " montagnes de pierres ", située à plus de 1000m d'altitude. A voir ces " forêts " de karst, nous ne pouvons qu'être admiratifs des populations qui ont réussi à exploiter le moindre bout de terrain pour cultiver le maïs qui constitue l'alimentation quasi unique des Hmongs peuplant ces montagnes. Après Yen Minh, le paysage change - Vietnam Forêt karstique - Vietnam Vallée étroite à l'approche de Dong Van - Vietnam C'est vers 15 h que nous arrivons à Dong Van. Ce bourg perdu, à l'extrême nord du Vietnam, était un endroit stratégique à l'époque indochinoise comme en témoigne le fortin militaire. Dominant la ville depuis son piton rocheux, il avait vocation à la protéger de l'invasion des troupes des Pavillons Jaunes. Au sommet du piton, atteint après 130 m de dénivelé par un chemin facile, la  vue sur tout le plateau de la "Splendeur de l'Est" est magnifique. Dong Van depuis le fortin - Vietnam Dong Van (l'autre côté) depuis le fortin - Vietnam Ce soir, je mange avec Tina et Rudi, que j'ai rencontré à l'hôtel. Ils arrivent de Chine et voyagent en routard. Ils sont très intéressés par le trek que je vais entreprendre et demandent s'ils peuvent m'accompagner, ce que j'accepte avec plaisir.