19 Janvier 2016 L'île-volcan de Rangitoto - Grand Tour de Nouvelle Zélande

La grisaille fait place a un soleil splendide ... mais redoutable (mais nous ne le savons pas encore...). Nous avons rendez-vous à 10h30 pour prendre un bateau rapide à destination de Rangitoto, en traversant le golfe d'Hauraki. A l'embarcadère des ferries, deux énormes paquebots ont jeté l'ancre et on a l'impression que ce sont deux barres d'immeuble qui ont poussé dans la nuit. Le port d'Auckland Le port d'Auckland A 11 heures du matin nous mettons pied sur cette île, qui est devenue une réserve depuis 1937. Rangitoto est en fait une île très récente, entièrement volcanique, dont l'histoire a moins de 600 ans. C'est un véritable paradis pour les botanistes ! La diversité de la flore de Rangitoto est unique La diversité de la flore de Rangitoto est unique Sur le sentier de montée au volcan Rangitoto Sur le sentier de montée au volcan Rangitoto Cette île est l'un des symboles de la ville d'Auckland. Il est l'emblème de l'équipe de rugby professionnelle " les Blues d'Auckland ". Il nous faudra moins d'une heure pour fouler le pied du volcan, qui culmine à 259 mètres. La ville d'Auckland depuis le sommet de Rangitoto La ville d'Auckland depuis le sommet de Rangitoto Depuis le sommet de Rangitoto Depuis le sommet de Rangitoto Une fleur de Pohutukawa, l'arbre de Noël Une fleur de Pohutukawa, l'arbre de Noël Vues sur des îles dans la baie Vues sur des îles dans la baie Vues sur des îles dans la baie Vues sur des îles dans la baie Pour revenir à la jetée, nous prenons les chemins de traverse, cap vers Islington Bay puis le Coastal trek. Le début du Coastal Trek Le début du Coastal Trek Et c'est lors de cette dernière partie, sur un sentier en montagnes russes, fort mal entretenu, que les rayons ardents du soleil nous tombent dessus !  Nos corps ne sont pas encore habitués à l'été et la dernière partie ... est particulièrement ardue pour nos organismes. Le dernier bateau rentre vers Auckland à 16h30 ... et pour les derniers il n'y avait pas trop de marge de manoeuvre. Sur le chemin du retour. Auckland n'est pas appelé " cité des voiles " par hasard ! Arrivée au port d'Auckland Arrivée au port d'Auckland, les mastodontes sont toujours là ! De retour en ville, c'est la sortie des bureaux ... et on peut observer tous les employés  sortant de leur bureau, arborant des tenues franchement décontractées. Nous sommes aux antipodes ... et les coutumes sont elles aussi aux antipodes !