Yazd, Kharanak, Chak Chak - Beautés Perses : paysages et villes d'Iran

Nous poursuivons notre périple en direction de Yazd.

Une petite communauté de zoroastriens est  implantée essentiellement dans la région de Yazd. Les zoroastriens sont considérés comme les fidèles de la religion originelle du pays. Le zoroastrisme est une religion monothéiste dont Ahura Mazda est le dieu suprême. Elle connue son apogée (religion d’état) sous la dynastie perse des Sassanides. Elle est probablement la plus ancienne religion encore pratiquée.
Les préceptes énoncés par Zarathoustra restent très modernes : liberté de l’être humain, égalité homme-femme, refus de toute soumission ou oppression, souci de la vie et du bien-être animal, valorisation du travail et préservation de la nature.

Temple de Chak Chak

Temple de Chak Chak avec le feu éternel

Signe zoroastrien

 Les portes qui encadrent le temple rappellent les bas-reliefs de Persépolis

Notre route nous amène  à la citadelle et au caravansérail de Kharanaq.

Les alentours de Kharanak

La mosquée de la citadelle

En continuant notre route, nous arrivons à la ville de Yazd qui borde le sud du Dasht-e Kavir. Fondée il y a plus de 2500 ans sous l’empire achéménide, Yazd compte parmi les plus belles oasis du pays. Placée sur les anciennes routes caravanières qui reliaient les grandes villes de Perse à l’Asie Centrale, à l’Inde et à l’Irak, Yazd était un carrefour commercial important. 

dans la religion  zoroastrienne, les cadavres ne doivent souiller ni l’eau, ni le feu, ni la terre. Aussi, les dépouilles étaient mises dans les tours du silence (une pour les hommes, une pour les femmes) afin que les vautours débarrassent les os de la chair..

Tours du silence

Salles de préparation pour les rites funéraires

Nous poursuivons par une visite au temple du feu dont la flamme brûlerait depuis l’an 470.


Temple du feu

La flamme qui brulerait depuis l'an 470

Au centre-ville se trouve le spectaculaire fronton du Tekiyeh, datant du XVe siècle puis rebâti à l’époque qâdjâre,Le Tekiyeh

Dans le désert l'eau est précieuse, nous avons souvent vu des citernes. Une visite au musée de l'eau  explique la construction des Qanats. Un qanat est un ouvrage souterrain destiné à la captation d'une nappe d'eau en montagne. Il peut transporter l’eau à plus de 80km. Un qanat est constitué d'un ensemble de puits verticaux reliés à une galerie légèrement en pente qui achemine l'eau vers des citernes.

Musée de l'eau, construction d'un qanat

Arrivée d'un qanat dans une maison 

A Yazd se trouve une mosquée très ancienne datant du XIVe siècle

La mosquée

Belles tour du ventRuelles à Yazd